DSC06600

 

 

 

 

 

 

 Le village de Hipsheim fait partie du canton d’Erstein.

 

20210722 NOUVELLE MAIRIE DEMENAGEMENT

 Sa nouvelle mairie.

 20210320 165358

 

 

 

 

 

 

 

 

  L'école.

 

DSC05718

 

 

 

 

 

 

 L'église Saint Ludan qu'on aperçoit de loin située au bord de la route départementale 1083.

Les villages limitrophes sont au nord Ichtratzheim, au sud Nordhouse et à l’est Eschau-Wibolsheim. Les deux cours d’eau la traversant sont la Scheer et l’Ill.

En 728, le village était une métairie pour l’élevage des chevaux de la villa des rois francs à Erstein. Ceci explique l’origine du nom, d’ailleurs orthographié auparavant Hyppeneshaim. Puis, le village releva de la noblesse d’Empire et fut partagé entre trois seigneurs : les Kageneck, les Berstett et les Braun. Pendant la guerre de Trente Ans, en 1632, les Suédois incendièrent l’église et effectuèrent des travaux de terrassement et de fortification autour du sanctuaire.

Par la suite, l’endroit devint un octroi.

La chapelle Saint-Wendelin fut construite au centre du village en 1694 et réédifiée en 1868.

DSC06075

 

 

 

 

 

Chapelle Saint-Wendelin

 

 

Un très beau livre sur les Hofname de Hipsheim a été réalisé pour le compte de la municipalité.

9791090851337

L'auteur du livre : Constant Klein

Titre : Hipsheim et ses Hofname

Date de parution : fevrier 2020

Prix de vente : 20 euros (en vente auprès de la mairie de Hipsheim - tel: 03 88 64 17 45). Règlement par chèque au nom du TRESOR PUBLIC.

 

Résumé : D'où viennent  les noms que nous portons? Telle est la question à la base de ce beau livre tout en couleur. La réponse est apportée par l'auteur de l'ouvrage et toute son équipe qui ont travaillé à collecter les informations sur les Hofname de Hipsheim.

Qu'est-ce qu'un hofname? C'est le nom ou surnom que l'on attribuait à chaque ferme et donc à ses propriétaires en fonction d'un certain nombre de caractéristiques (métier pratiqué, position sociale, sobriquet, etc).

Dans son ouvrage de 184 pages illustré de nombreuses photos, Constant Klein ne se contente pas juste d'indiquer les Hofname, il recense les propriétaires successifs de ces fermes et maisons, il présente aussi l'histoire de Hipsheim, la vie dans le village un siècle plus tôt, la vie associative et bien d'autres éléments pittoresques du village.